Bernard Werber

Bernard Werber est un écrivain français connu surtout pour sa trilogie des Fourmis et ses nombreux romans. Son œuvre fait se rencontrer surtout mythologie, spiritualité, philosophie, science-fiction, biologie et futurologie.



Catégories :

Bernard Werber - Écrivain français du XXe siècle - Écrivain français du XXIe siècle - Écrivain français de science-fiction - Réalisateur français - Personnalité de Toulouse - Personnalité de Midi-Pyrénées - Naissance à Toulouse - Naissance en 1961

Recherche sur Google Images :


Source image : www.linternaute.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Bernard Werber & le jeu vidéo : L'écrivain Bernard Werber est en particulier connu du grand public pour sa trilogie des Fourmis, déjà adaptée en jeu vidéo en 1999. (source : gamepro)
  • Le Mystère Fred Bernard Werber, le roi des fourmis... le jeu, le cinéma ou le théâtre, Bernard Werber est -il un être venu d'une autre dimension ?... (source : editionsgutenberg)
  • Le livre secret des fourmis.... Bernard Werber est né en 1961. Après des études de criminologie, ... Les Fourmis. Note moyenne des internautes : 5/5... (source : www4.fnac)
Bernard Werber
Bernard Werber, à
Bernard Werber, à "La Comédie du livre"
de Montpellier, 23 mai 2009.

Activité (s) romancier, nouvelliste, scénariste
Naissance 18 septembre 1961
Genre (s) Science-fiction
Contes philosophiques
Distinctions Grand prix des lectrices de Elle en 1993 (Le Jour des fourmis) et le prix des lecteurs de Sciences et Avenir pour Les Fourmis en 1991

Bernard Werber (né le 18 septembre 1961 à Toulouse) est un écrivain français connu surtout pour sa trilogie des Fourmis et ses nombreux romans. Son œuvre fait se rencontrer surtout mythologie, spiritualité, philosophie, science-fiction, biologie et futurologie.

Biographie

Il naît à Toulouse (Haute-Garonne) le 18 septembre 1961. Dès l'âge de 14 ans, il rédigé des histoires pour un fanzine (partie de sa vie qui lui servira pour ses romans, comme dans L'Empire des anges). Après ses études en criminologie, il devient journaliste scientifique pendant une dizaine d'années, surtout pour Eurêka, le magazine de la Cité des sciences et de l'industrie. Il fut aussi un collaborateur régulier du Nouvel Observateur. De ces années lui vient son goût pour la science, qu'il mêle avec ses thèmes favoris, des fourmis à la mort jusqu'aux origines de l'humanité.

Les œuvres de Bernard Werber ont été traduites en trente-cinq langues. Avec 15 millions d'exemplaires vendus dans le monde, Bernard Werber est un des auteurs français contemporains les plus lus au monde (avec Marc Lévy). Il est même reconnu comme une star en Corée du Sud[1].

Suite à son livre éponyme, il a initié l'Arbre des envisageables, site Web et «projet pour rechercher ou imaginer les futurs envisageables de l'humanité[2]». Le premier long-métrage de cinéma réalisé par Bernard Werber Nos amis les Terriens est sorti en avril 2007, produit par Claude Lelouch et dont la bande-annonce fut projetée en avant-première lors de sa conférence à Mensa.

Écriture

Bernard Werber à l'Institut français de Sofia, en Bulgarie, le 2 juin 2007

Son style d'écriture mêle différents genres, surtout la saga d'aventure, la science-fiction de l'entre-deux-guerres et le conte philosophique.

Dans la majorité de ses romans, Bernard Werber utilise la même forme de construction, alternant des articles informatifs d'encyclopédie et deux fils narratifs. Les articles précisent ou élargissent les intrigues, ces deux dernières se recoupant de temps à autres.

De plus, ses romans et ses nouvelles s'entrecroisent. On retrouve ainsi des personnages comme Edmond Wells à la fois dans la trilogie des Fourmis et dans L'Empire des anges, mais également des thèmes récurrents, comme «l'Arbre des envisageables» d'Isidore Katzenberg, ou encore le roman Nous les dieux, reprenant des éléments de la nouvelle L'École des jeunes dieux.

Dans deux romans, Werber décrit des auteurs de littérature. Ainsi est présenté un auteur qui, à la fin de sa vie, rédigé un dernier livre qui donne un sens à l'œuvre entière. En ayant préalablement noté une certaine similarité des personnages, des thèmes et du style de l'œuvre de Werber, on peut en conclure qu'il essaye de donner une certaine cohérence aux idées qu'il développe.

Depuis quelques années, Bernard Werber a décidé de sortir un ouvrage par an, à chaque 3 octobre. Après la rentrée littéraire, l'objectif est de «proposer au public autre chose que d'envisageables prix Goncourt»[3].

Bernard Werber reste un écrivain de Science Fiction et de vulgarisation scientifique, aucune de ses œuvres ne prétend néanmoins prouver ou infirmer une quelconque théorie scientifique, mais exposer ce qu'il présente comme des découvertes toujours peu ou pas connues du grand public, au sein d'une œuvre de fiction. L'Ultime secret illustre bien cette tendance, on peut y lire sur la quatrième de couverture la phrase suivante : «Ils vont aller de surprise en surprise jusqu'à l'extraordinaire dénouement basé sur une découverte scientifique peu connue mais réelle.»

Bernard Werber est membre d'honneur de l'INREES, l'Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires, une association ayant pour vocation la sensibilisation des professionnels en santé mentale, des médecins et des soignants généralement, aux expériences extraordinaires, ou inhabituelles.

«Il est temps de sortir des clivages bipolaires habituels avec un monde officiel et un monde irrationnel. Il y a des faits, il y a des évènements et il importe d'en parler normalement sans passion, ni exclusion systématique. Le monde n'est pas dans une simple dichotomie j'y crois - j'y crois pas. Il y a la place pour une troisième voie qu'on pourrait résumer à une phrase : "je ne peux pas encore l'expliquer mais ça ne m'empêche d'y réfléchir et de voir si cela ne pourrait pas avoir une utilité. "[4]»

Cette approche se reflète par conséquent dans le contenu de ses romans, tel que par exemple les Thanatonautes, qui propose une version spiritualiste des expériences de mort imminente ou encore Nos amis les humains (une pièce de théâtre) qui raconte un récit d'enlèvements par les extraterrestres. La science, le paranormal et la spiritualité influencent ainsi nombres de ses romans.

Symbolique

Bernard Werber utilise diverses symboliques dans ses livres. Les animaux comme le dauphin, le rat ou les fourmis sont représentés comme des animaux intelligents, derrière la fourmis se cache l'inconscient de l'homme[5]. La symbolique des chiffres tient aussi une grande place et , selon la façon dont ils sont expliqués, ils reflètent «le stade de l'évolution de l'âme».

Trilogie des Fourmis

Cycle des anges

  • Les Thanatonautes, 1994, Bernard Werber avoue avoir un penchant pour ce livre, qui fut néenmoins un échec commercial lors de sa sortie grand format, le succès étant venu avec la version de poche. Sur son site officiel[6], B. Werber a déclaré avoir rédigé quelques passages de ce livre en écriture automatique[7].
  • L'Empire des anges, prix Jules-Verne, 2000

Trilogie du cycle des dieux

Cette trilogie fait suite au Cycle Des Anges.

Autre

Série des Aventuriers de la Science

Livres expérimentaux

Nouvelles

Bandes dessinées

Films

Pièce de théâtre

Autres

Sur son œuvre

  • Bernard Werber, le roi des fourmis, par Anne Martinetti (2009, 396 pages, Editions GUTENBERG ISBN 2352360471)

Notes et références

  1. Video Ombre et Lumière 2006 - littérature, livres, SF, Bernard, Werber, Dailymotion Share Your Videos
  2. arbredespossibles. com, site de futurologie découlant d'une idée de Bernard Werber : tracer un arbre des futurs envisageables de l'humanité.
  3. Interview parue dans La Croix du 25 août 2003
  4. INREES | Comité de soutien : Bernard WERBER, membre d'honneur de l'INREES
  5. http ://www. omegatv. tv/video/1476709094/psychologie/therapies/psy--la-trilogie-de-Bernard-Werber-. php
  6. lien vers la page du site
  7. "Certains passages ont été rédigés en écriture automatique. C'est-à-dire qu'il n'y avait pas d'intention d'intégrer le récit à une intrigue, mes doigts couraient tout seul sur le clavier et je relisais après pour découvrir ce que j'avais rédigé. "
  8. Nouvelle parue dans le VSD d'août 2006 [lire en ligne]
  9. Nouvelle parue dans le Senso d'octobre 2004 (voir la page «Un peu +» sur le site de l'auteur) [lire en ligne]

Biographie

Anne Martinetti, Bernard Werber, le roi des fourmis, éd. Gutenberg, 2009 (ISBN 2352360471)

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Werber.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/07/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu