Médium

On appelle médium une personne qui prétend être sensible à une autre dimension ou qui prétend faciliter des manifestations qui proviendraient d'une autre dimension.



Catégories :

Médium - Parapsychologie - Mort - Spiritisme - New Age - Phénomène paranormal

Le médium Eusapia, lors d'une expérience dirigée par Albert de Rochas d'Aiglun en 1894.

On appelle médium une personne qui prétend être sensible à une autre dimension ou qui prétend faciliter (volontairement ou non) des manifestations qui proviendraient d'une autre dimension[1]. Cette autre réalité peut être l'au-delà (monde des défunts, des esprits, des anges, des démons, de Dieu), ou tout autre "univers" non perceptible par les cinq sens.

La médiumnité est une faculté prise en considération dans le cadre :

À l'inverse, dans la culture occidentale moderne, la prétendue "médiumnité" est le plus souvent reconnue comme un trouble psychotique qui relève de la psychiatrie[2].

Définition

Le mot médium apparaît au XIXe siècle pour qualifier principalement des individus à proximité desquels des phénomènes inexpliqués se produisent. Allan Kardec reprend le terme pour désigner les personnes sensibles à l'influence de ce qu'il nomme les "Esprits" [3]. Kardec publie la toute première étude sur les médiums dans Le livre des médiums et établit une classification[4]. Par conséquent, le mot médium caractérise en particulier le vocabulaire spirite[5], quoiqu'il soit aussi employé par d'autres courants de pensée. Le classement défini par Kardec en 1861 n'a pas été modifié de manière significative par d'autres auteurs et répertorie les catégories suivantes :

Les catégories de médiums

Dans la liste suivante, le mot "entité" a été choisi pour désigner toute forme d'intelligence censée appartenir à une dimension non matérielle, selon les médiums.

Les concepts équivalents

Le mot médium n'existe pas avant le XIXe siècle. Durant les siècles qui ont précédé, le vocabulaire pour désigner le même concept variait suivant les sentiments qu'il inspirait.

Habituellement, l'adepte d'une religion utilisait le vocabulaire positif pour qualifier les médiums en accord avec ses croyances et le vocabulaire négatif pour parler des autres médiums.

Les signes de la médiumnité

Les personnes qui admettent l'existence de la médiumnité, croient qu'un authentique médium est reconnaissable par un ou plusieurs des critères suivants :

Des instituts dédiés aux médiums

Certaines institutions ont pour vocation l'accueil des médiums et le développement de leur médiumnité. Par exemple :

D'autres instituts font passer des tests à des médiums pour vérifier leurs aptitudes pour ensuite les "certifier" comme d'authentiques médiums. Par exemple :

D'autres instituts analyse la médiumnité pour tenter de développer les connaissances scientifiques sur ce sujet. Par exemple :

Autres médiums célèbres

Textes classiques

Études

  • Amadou, Robert, Les Grands Médiums, Denoël, 1957.
  • Méheust, Bertrand, Somnambulisme et médiumnité, 2 vol. Vol. I : Le défi du magnétisme, 620 p. vol.  II : Le choc des sciences physiques, 598 p. Le Plessis-Robinson, Institut Synthélabo, coll. "Les empêcheurs de penser en rond", 1999.
  • Grégory Gutierez, Les aventuriers de l'esprit, une histoire de la parapsychologie, Presse du Chatelet, 2005.
  • René Louis, Les explorateurs de l'invisible, Éditions Kiron Philippe Lebaud, 2000.

Liens externes

À Paris l'Usfipes (spirite) organise régulièrement depuis des années des séances où les médiums interviennent en public.

Notes et références

  1. Reportage de la chaine de TV Planète [1]
  2. Opposition classique entre la pensée spiritualiste (l'homme est un esprit qui dirige un corps matériel) et la pensée matérialiste (l'homme est un corps matériel qui produit l'illusion de l'esprit)
  3. Toute personne qui ressent à un degré quelconque l'influence des Esprits est , par cela même, médium. Cette faculté est inhérente à l'homme, et donc n'est point un privilège exclusif... On peut par conséquent dire que n'importe qui, à peu de chose près, est médium. Le livre des médiums, chapitre XIV, paragraphe 159.
  4. Allan Kardec, Le Livre des Médiums, chapitre 32
  5. "Médium (du latin, medium, milieu, intermédiaire)  : Personne pouvant servir d'intermédiaire entre les Esprits et les hommes", Allan Kardec, Le livre des Médiums, chapitre XXXII, vocabulaire spirite.
  6. Site officiel du Collège Arthur Findlay : [2]
  7. Site officiel de l'ISM : [3]
  8. Site officiel de l'Imagine Spirit Institut : [4]
  9. Site officiel de l'ESM : [5]
  10. Site officiel de la fondation des médiums spiritualistes : [6]
  11. Site officiel [7]
  12. Site officiel et tableau de certification des médiums : [8]
  13. Site officiel de l'Ifres
  14. Site officiel de la Scottich Society of Psychical Research.

Recherche sur Google Images :



"Médium ::."

L'image ci-contre est extraite du site www.top-serie.org

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (400 x 335 - 90 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9dium_%28spiritualit%C3%A9%29.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/07/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu