Olivier Costa de Beauregard

Olivier Costa de Beauregard a en premier lieu été ingénieur de recherche à la Société nationale de constructions aéronautiques du Sud-Est.



Catégories :

Physicien français - Naissance en 1911 - Décès en 2007

Recherche sur Google Images :


Source image : auriol.free.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Olivier Costa de Beauregard. - Parce que je propose une interprétation théorique du .... Plusieurs grands noms de la physique pensent dans ce sens : un Josephson, ... Sa thèse de doctorat, soutenue en 1943, porte sur la théorie de l'électron de Dirac. Il devient ensuite Directeur de Recherche.... (source : metapsychique)
  • Titre : Relativité et quanta : Les grandes théories de la physique moderne. Type de document : texte imprimé. Auteurs : Costa de Beauregard Olivier (1911 -... (source : bibli.cpt.univ-mrs)
  • La réédition du livre de O. Costa de Beauregard, paru pour la première fois en ... Costa de Beauregard dans le maniement des algorithmes de la physique mathématique, ... de Min- kowski et la recherche des invariants du groupe de Poincaré, ... comme Minkowski et les fondateurs de la théorie de la relativité l'ont... (source : persee)

Olivier Costa de Beauregard (6 novembre 1911 - 5 février 2007) a en premier lieu été ingénieur de recherche à la Société nationale de constructions aéronautiques du Sud-Est (SNCASE). À sa démobilisation, en 1940, il entre au CNRS, dans la section de physique théorique. Sa thèse de doctorat, soutenue en 1943, porte sur la théorie de l'électron de Dirac. Il devient ensuite directeur de recherche au CNRS. Il a fait partie de l'équipe de Louis de Broglie et a consacré ses recherches à différents aspects des théories de la relativité et de la mécanique quantique.

À propos des phénomènes de corrélation entre particules ayant été soumises à une interaction (Cf. inégalités de Bell, paradoxe EPR ou d'Albert Einstein, Boris Podolsky, et Nathan Rosen, expérience d'Alain Aspect, intrication, etc), il propose une interprétation alternative à celle de non-localité énoncée par Bernard d'Espagnat.

Il s'est d'autre part intéressé aux relations entre l'esprit et la matière, pensant que les recherches de la parapsychologie (surtout concernant la psychokinèse) pourraient contribuer à éclairer les théories physiques expérimentales. Il fut un des membres de la Fondation Odier de Psycho-Physique.

Il a proposé une hypothèse partielle des transmutations biologiques à faible énergie[1], basée sur les réactions protons-neutrinos, à l'instigation de Corentin Louis Kervran.

Notes

  1. Preuves en Biologie de Transmutations à Faible Energie, Louis C. Kervran, Paris 1975, Maloine, ISBN 2224001789

Œuvres

(physique)

(parapsychologie)

Autres sources

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Olivier_Costa_de_Beauregard.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/07/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu