Téléportation

On appelle téléportation le transfert d'un corps dans l'espace sans parcours physique des points intermédiaires entre départ et arrivée.



Catégories :

Manutention - Physique - Concept de la science-fiction - Transport dans la fiction - Technologie de fiction - Phénomène paranormal - Parapsychologie

On appelle téléportation (terme de 1934) le transfert d'un corps dans l'espace sans parcours physique des points intermédiaires entre départ et arrivée. Le thème a été traité tant en science-fiction qu'en physique ou en parapsychologie. La dématérialisation a trait à sa disparition d'origine. L'apportation a trait à son apparition soudaine.

Le rapport Davis

En 2001, l'Armée de l'Air des États-Unis mandata le Dr. Eric W. Davis pour une étude scientifique de la téléportation. Il soumit son rapport[1] en août 2004. Le rapport Davis fut particulièrement controversé de par sa recommandation en faveur de recherches plus poussées de la téléportation psychique :

Un programme de recherche perfectionnant et développant, ou implémentant de nouvelles variations sur , les expériences de type chinois ou Uri Geller devraient être conduites pour générer des phénomènes de Téléportation-p en laboratoire. [Rapport Davis, page 62]

Lors de son étude, Davis a identifié cinq concepts de téléportation, quatre d'entre eux faisant l'objet d'une étude approfondie dans section dédiée de son rapport :

Téléportation quantique

C'est l'unique téléportation qui ait été expérimentalement mise en œuvre. En 2009, des chercheurs américains ont transféré de manière instantanée l'État quantique d'un atome deytterbium vers un autre localisé à 1 m de lui[2]. L'expérience précédente n'avait permis de "franchir" que quelques millimètres ;

Trous de ver

Les lois actuelles de la physique ne semblent pas s'opposer à ce que des trous de ver soient utilisés à des fins de téléportation dans l'espace (téléportation-vm dans le rapport Davis), au moins de flux de particules, si on trouve un moyen de les stabiliser pendant un temps suffisant.

Rien de comparable à la série Stargate (la porte des étoiles) n'est pour tout autant prévu à l'horizon. Les physiciens semblent plus intéressés à rechercher quelle loi physique toujours à découvrir interdirait le voyage dans le temps, s'il en existe une, car pour l'instant aucune équation ne s'y oppose toujours. Stephen Hawking suggère qu'il pourrait exister un principe de limitation analogue à ce qu'est le second principe de la thermodynamique en physique classique.

Voyage ou suicide déguisé ?

Dans le cadre d'une téléportation par recomposition à distance d'un être vivant à partir des informations tirées de sa décomposition au point de départ (téléportation-q dans le rapport Davis), le corps du sujet serait détruit lors du transfert. Dans ce cas, s'agirait-il d'un voyage ou d'un suicide masqué par un escamotage ? Nos connaissances dans le domaine de l'identité et de la conscience sont à ce jour (2006) insuffisantes pour trancher la question. Le refus du suicide par certaines religions poserait un éventuel problème d'objection de conscience à l'usage de cette technique de déplacement.

Il faut savoir que la téléportation ressemblerait au déplacement d'un fichier informatique sur un support différent, par exemple, qui revient à créer une copie conforme (un clone) avant de détruire le fichier original. Une personne téléportée serait par conséquent un clone précisément reproduit, avec le physique, les souvenirs de la personne téléportée… qui a par conséquent été détruite (complexe à admettre en particulier quand on vient à se demander si un tel «clone» aurait la même âme que l'original qui lui est mort).

Ce thème est traité de façon précise, toujours que morbide, dans l'épopée céleste appelée Le Festin des dieux .

Il faut aussi espérer que des "particules" ne soient pas perdues ou altérées au cours de la téléportation, auquel cas l'objet ou la personne téléportée arriverait déformée ou détruite. Ces problèmes sont abordés, par exemple, dans les films La Mouche, où le sujet de la téléportation fusionne malencontreusement avec une mouche, et Doom où les jambes d'un physicien arrivent à un autre lieu après une instabilité de la téléportation, ou encore de manière plus fantaisiste dans Harry Potter, où la téléportation est alors assimilée à un moyen courant de déplacement, le "transplanage", posant toujours le même problème selon lequel une personne pourrait être "désartibulée", autrement dit que des parties de son corps se retrouveraient scindées du reste du corps.

Ouvrages développant cette thématique

  • Ficton :
  • Réalisme fantastique :
    • Visa pour une autre Terre, Jacques Bergier, éd. Albin Michel, 1974 : aborde le problème des «Portes induites»
    • Le Grand Livre des Énigmes, Jacques Mandorla, éd. Atlas, 1995, p. 52 - 55
    • Unexplained Phenomena, John Michell et Robert (Bob) J. M. Rickard, éd. Rough Guides Ltd (Penguin Group), 2000, p. 3 - 7

Prestidigitation

Lors d'un numéro de magie, la téléportation est effectuée par l'usage de la gémellité : une jumelle se cache dans la case "départ", et une autre se découvre dans la case "arrivée". Simple, mais efficace. Tout comme nous le démontre le film Le Prestige de Christopher Nolan (interprétation d'un roman de Christopher Priest ). Ce film fait aussi allusion aux techniques telles que décrites plus haut concernant la "copie" de la matière et fait quelques associations remodelées du travail de l'ingénieur serbe Nikola Tesla.

Cas rapportés

Liens externes

Notes

  1. Rapport AFRL-PR-ED-TR-2003-0034, Teleportation Physics Study, Eric W. Davis, août 2004. Accessible en ligne à l'adresse http ://www. fas. org/sgp/eprint/teleport. pdf
  2. S. Olmschenk et al. Science, 323, 486, 2009
  3. Mystères. Le surnaturel face à la science, Colin Wilson, éd. Albin Michel, 1981
  4. Nouvelles Histoires Extraordinaires, Louis Pauwels et Guy Breton, éd. Albin Michel, 1982, p 243 - 250
  5. Opération Philadelphie, Charles Berlitz et William B. Cooper, éd. Maritimes et d'Outre-Mer, 1980

Recherche sur Google Images :



"Téléportation. Publié dans Science"

L'image ci-contre est extraite du site nomadz.wordpress.com

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (489 x 318 - 68 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9l%C3%A9portation.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/07/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu