Tychoscope

Un tychoscope est un mobile autoporteur qui se déplace selon un mouvement brownien. Il fut surtout utilisé au cours des années 1970 par des parapsychologues dans des expériences visant à étudier l'effet de la psychokinèse, c'est-à-dire l'effet pensée sur le mouvement.



Catégories :

Parapsychologie - Appareil électronique - Robot

Recherche sur Google Images :


Source image : www.evasion.ch
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le tychoscope est un petit robot découvert à la fin des années 70 par un ingénieur, ... Remarque : les critiques du style "Cercle zététique" sont le plus souvent peu... se rapportant à la méthodologie générale : effet d'expérimentateur, ... (source : gerp.free)
  • Peoc'h suppose que si les poussins sont à l'origine d'un effet micro-pk, ... Un exemple de tracé où le tychoscope est venu près de la cage - 9.7 ko... Pierre Macias a répondu à cette critique et montre qu'elle n'est pas valide.... (source : paranormal-info)
  • Un tychoscope est un mobile autoporteur qui se déplace selon un mouvement brownien.... Principaux mots-clés de cette page : tychoscope - effet - critiques... (source : robotique.wikibis)

Un tychoscope est un mobile autoporteur qui se déplace selon un mouvement brownien. Il fut surtout utilisé au cours des années 1970 par des parapsychologues dans des expériences visant à étudier l'effet de la psychokinèse, c'est-à-dire l'effet pensée sur le mouvement.

Fonctionnement et historique

Les modèles de tychoscopes qui ont été fabriqués sont de petits robots, d'une dizaine de centimètres de côté, se déplaçant de quelques centimètres à la fois, tournant d'un certain angle et continuant ainsi leur chemin de façon itérative. La longueur du trajet parcouru mais aussi l'angle de rotation sont choisis de façon aléatoire.

Les premiers tychoscopes, fabriqués par Pierre Janin et par Helmut Schmidt en 1970 utilisaient, comme générateur de nombres aléatoires, une source radioactive connectée à un compteur Geiger. Depuis, des générateurs utilisant un bruit électronique, de construction moins couteuse, sont utilisés[1]. Des développements récents de l'instrumentation sont surtout dus à René Peoc'h (thèse de doctorat, Nantes, 1985) et Roger Tanguy (thèse de doctorat, 1987).

Généralités

Un tychoscope a été utilisé dans les expériences menées au Princeton Engineering Anomalies Research (PEAR) .

Expérience menée avec des poussins

En 1985, René Peoc'h soutient une thèse de médecine à Nantes en 1985 intitulée : Mise en évidence d'un effet psychophysique chez l'homme et le poussin, sur le tychoscope[2]. Ces travaux ont été l'objet de critiques de «coquilles» dans les calculs jusqu'à certains «flous» dans les protocoles. Ces travaux ont été répétés par la fondation Odier[3].

L'expérience consiste à placer un tychoscope sur une surface limitée (comme un ring) et d'en observer les déplacements. Une cage contenant des poussins peut aussi être positionnée d'un côté de l'espace de mouvement du tychoscope. René Peoc'h décrit dans ses travaux que, quand des poussins (préalablement imprégnés) sont positionnés près d'un bord, le tychoscope passe plus de temps près de ce bord, et conclut à un effet psychophysique, une modification du hasard par la présence des poussins.

Les critiques répondent que compte-tenu du caractère limité de la surface sur laquelle se déplace le tychoscope, ce dernier finira obligatoirement par heurter un bord et , tandis qu'il est obligé de rebrousser chemin, il laissera plus de traces près de ce coin[4]. Selon ces critiques, c'est par un choix judicieux des courbes expérimentales que les résultats auraient été obtenus. Les critiques proposent de refaire la même expérience dans un espace plus grand de manière à limiter l'effet du bord, ou de placer la cage contenant les poussins au-dessus du terrain de déplacement, permettant d'observer l'effet psychophysique sans l'effet du bord. Dans une réponse aux critiques[5], les auteurs indiquent que les effets simplement dus au déplacement du mobile près d'un bord ne présentent pas les mêmes caractéristiques que ceux dus à la présence des poussins.

Notes et références

  1. Voir à ce propos les plans des générateurs aléatoires utilisés dans le document l'Electronique en Parapsychologie de Pierre Macias, [1]
  2. Thèse de René Peoc'h, [2]
  3. Travaux de la fondation Odier, [3]
  4. critique du Cercle zététique, [4]
  5. Critique de la critique, [5]

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Tychoscope.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/07/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu